Lettre aux agriculteurs

Député de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

Lettre aux agriculteurs

6 juin 2017 Agriculture 0

Chers agriculteurs,

Soucieux du développement économique de notre circonscription, et comme vous représentez l’essentiel des acteurs économiques de nos territoires ruraux, je tiens à vous adresser ce courrier personnel. Vous rencontrez depuis de trop nombreuses années de grandes difficultés. Beaucoup d’exploitations sont menacées. Conscient de cette situation dramatique, je m’engage à oeuvrer à vos côtés pour vous défendre, porter votre voix à l’Assemblée Nationale et soutenir vos propositions. Concrètement, voici les mesures phares que je porterai si je deviens votre député…

Redonner des marges aux agriculteurs

1. Faire de la déduction pour aléas un « compte épargne aléas climatiques et économiques » alimenté librement pendant les années de bonne récolte, utilisable en cas de pertes d’exploitation,et très simple d’emploi.

2. Encadrer par la loi la négociation des contrats, pour que la négociation entre les producteurs et les industriels rééquilibre celle entre les industriels et les distributeurs.

3. Fonder une PAC 2020 basée sur la gestion des risques et sur le soutien à l’investissement, en ne s’interdisant aucun mode d’intervention et en maintenant à l’Euro près le budget actuel.

4. Réformer le droit de la concurrence et appliquer systématiquement la préférence communautaire pour que l’Europe défende les agriculteurs européens.

5. Soutenir les circuits directs de vente du producteur au consommateur en mettant en place un crédit d’impôt et des prêts d’honneur « circuits directs agricoles » sans intérêts ni garantie. 

Reconnaître les agriculteurs comme des entrepreneurs à part entière

6. Simplifier drastiquement le droit des entreprises agricoles pour laisser les agriculteurs choisir librement la forme juridique de leur entreprise.

7. Instaurer un sursis d’imposition lors de la transmission de la PME aux descendants.

8. Donner toute liberté aux agriculteurs de se regrouper en organisations de producteurs de taille significative, avec des démarches simples, pour mieux défendre leurs marges.

9. Rendre obligatoire l’évaluation, par une étude d’impact, des conséquences de toute décision publique impactant le monde agricole, incluant les décisions de politique sanitaire et environnementale.

Oser l’innovation et la recherche

10. Relancer des programmes de recherche et d’innovation pour l’agriculture de demain, notamment ceux concernant la génétique et l’agriculture 3.0.

11. Faire de chaque agriculteur un “paysan-chercheur” en profitant des avantages du “crédit impôt recherche” notamment sur le sujet des pratiques agricoles.

Demain, si vous m’accordez votre confiance, j’aurai à coeur comme député de promouvoir notre production agricole, garante de notre souveraineté, et surtout de tout faire pour donner un avenir à la « ferme 54 ». Cela impliquera de vous redonner les moyens de vivre dignement.
Me tenant à votre écoute, soyez assurés de ma détermination à mettre toute mon énergie au service de notre territoire, et de ses acteurs, dont vous faites partie.

Thibault BAZIN
Candidat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *