Commission des affaires économiques en 2ème lecture du projet de loi agricole

Député de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

Commission des affaires économiques en 2ème lecture du projet de loi agricole

17 juillet 2018 Agriculture Commission Projet de Loi 0

Le gouvernement et la majorité reculent et suppriment des dispositifs qui avaient été mis en place par les parlementaires pour protéger les producteurs des abus des centrales d’achat (pris abusivement bas…).
Les relations commerciales entre les producteurs et les grandes centrales d’achats vont continuer à être déséquilibrées.
L’Etat renonce à réguler, à inverser la construction du prix, au grand désarroi des agriculteurs.
C’est un enterrement des États Généraux de l’Alimentation qui avaient pourtant suscité de grandes attentes légitimes.

[EGALIM]Le gouvernement et la majorité reculent et suppriment des dispositifs qui avaient été mis en place par les parlementaires pour protéger les producteurs des abus des centrales d’achat (pris abusivement bas…).Les relations commerciales entre les producteurs et les grandes centrales d’achats vont continuer à être déséquilibrées. L’Etat renonce à réguler, à inverser la construction du prix, au grand désarroi des agriculteurs.C’est un enterrement des États Généraux de l’Alimentation qui avaient pourtant suscité de grandes attentes légitimes. (Vidéo de mon intervention en commission des affaires économiques en 2eme lecture du projet de loi EGALIM)

Publiée par Thibault BAZIN Député de Meurthe et Moselle sur Mardi 17 juillet 2018

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *