Proposition de loi relative au harcèlement scolaire

Député de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

Proposition de loi relative au harcèlement scolaire

13 novembre 2018 Education Proposition de loi 0

Le harcèlement scolaire touche plus d’un jeune français sur 10, soit 750 000 enfants chaque année.

Nous devons réagir ! Trop de jeunes, chaque année, mettent fin à leurs jours à cause d’une situation de harcèlement scolaire.

Celui-ci se définit par la violence, les agressions régulières, verbales, physiques ou psychologiques. Les enfants sont insultés, bousculés, menacés, battus ou injuriés. Cette réalité insoutenable ne doit pas avoir sa place au sein de l’école de la République.

C’est pour cela que j’ai accepté de co signer la proposition de loi de collègues de mon groupe LR qui prévoit d’inscrire dans la loi une définition du harcèlement scolaire. En effet, celle-ci ne fait l’objet aujourd’hui d’aucune définition formelle en l’état du droit.

Cette définition, volontairement, ne réduit pas le cadre du harcèlement scolaire au périmètre de l’établissement pour tenir compte du caractère protéiforme que revêtent les agressions. Celles-ci sont de plus en plus présentes en ligne par l’intermédiaire des réseaux sociaux notamment. Il s’agit donc de cibler les atteintes perpétrées à l’encontre d’un camarade issu du même établissement scolaire.

Les auteurs étant essentiellement mineurs, les faits de harcèlement scolaire se retrouvant plus souvent au collège ou en fin d’école primaire, il convient de créer un droit souple. C’est pour cette raison que nous proposons l’obligation de suivre un stage de sensibilisation au harcèlement scolaire. Celui-ci serait aux frais du contrevenant si ce dernier est majeur ou de ses représentants légaux en cas de minorité.

http://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion1378.asp?fbclid=IwAR3VVO8xhBtHuIEjaYq3btG3VQYOfzomGlejCnO3Eh3WrjluSi_YFiZpNbU

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *