FRANCOPHONIE

Député de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

FRANCOPHONIE

25 juillet 2019 Culture 0

J’ai participé cette semaine au 25e anniversaire de la loi Toubon à l’Assemblée nationale française avec la section française de l’assemblée parlementaire de la francophonie (regroupant des parlementaires de 88 parlements ou organisations interparlementaires) en présence du Défenseur des droits et ancien Ministre de la culture et de la Francophonie, Jacques Toubon.

En quoi la loi Toubon se révèle-t-elle toujours importante 25 ans après ? « Répondre à cette question, c’est se demander quelle serait la situation du français en France, et peut-être dans le monde, si la loi, et la politique de la langue engagée dès la fin des années 80, n’avaient pas existé. […] Notre langue est le trésor dont chacun peut jouir même s’il ne possède rien. Elle fait notre culture commune et la personnalité de la France dans le monde. » répond aujourd’hui M. Jacques Toubon.

En conclusion des débats, Jacques Krabal a affirmé : « Nous devons respecter notre langue, ici en France et partout dans le monde, pour la faire vivre sans faiblesse ni frilosité. Mobilisons-nous quotidiennement, ne baissons pas la garde, dans les instances internationales, sur Internet, dans les médias, le domaine des sciences et, bien évidemment, dans notre vie de tous les jours. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *