Question d’actualité au Gouvernement – Séance de l’Assemblée Nationale du Mardi 21 juillet 2020

Député de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

Question d’actualité au Gouvernement – Séance de l’Assemblée Nationale du Mardi 21 juillet 2020

21 juillet 2020 logement Questions au gouvernement 0

« Monsieur le Premier Ministre,

Désolé de tempérer votre euphorie sur le plan européen. Un peu moins d’autosatisfaction et un peu plus de lucidité seraient plus appropriés alors qu’il reste beaucoup de zones d’ombre à dissiper : combien cela coûtera aux Français ? Quels secteurs seront sacrifiés ? Nous sommes inquiets.

Cela étant dit, lors de votre Déclaration de politique générale, nous avons entendu une musique, douce à nos oreilles, sur les territoires, mot que vous avez prononcé à 25 reprises.

Mais, en même temps, vous dites vous inscrire dans la continuité, vous félicitant même du bilan des 3 dernières années.

Or le Président Macron et sa majorité ont aggravé les fractures territoriales, en pénalisant les classes moyennes candidates à l’accession à la propriété.

Avec sa majorité, ils ont aussi concentré les dispositifs d’aide à la pierre sur les hyper-centres de métropole.

Le dispositif Denormandie, en marche soit-disant depuis 18 mois, est un peu en panne.

Les « Opérations de revitalisation de territoire » tardent à se concrétiser dans les bourgs centres.

Le programme « Petites villes de demain » apparait déjà comme une co-construction bien lourde.

La rénovation énergétique semble inaccessible à certains territoires.

Des intercommunalités rurales sont ainsi privées d’opération programmée d’amélioration de l’habitat.

Monsieur le Premier ministre, vous vous dites gaulliste social.

Alors chiche, pour relancer l’activité du bâtiment et générer des emplois locaux, allez-vous mener une véritable politique d’aménagement du territoire ?

Chiche, allez-vous mener une véritable politique familiale d’accession sociale à la propriété ? »

Ma réaction à la réponse de la Ministre Emmanuelle WARGON :

« Madame la Ministre, votre réponse ne me rassure pas. Les territoires restent l’angle mort de votre politique.

Soyons concrets, il faudrait dès demain :

  • Rétablir totalement le PTZ dans les territoires détendus, rétablir l’APL accession,
  • Améliorer le pouvoir d’achat des familles en relevant le quotient familial, en revalorisant les allocations familiales et la prestation d’accueil du jeune enfant.

Car les familles des classes moyennes restent les grandes oubliées de ce quinquennat et elles attendent des actes et de l’efficacité, et pas seulement des paroles !

En relançant ainsi l’activité, c’est autant d’emplois que vous pourriez générer dans les territoires. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *