Bioéthique – faut-il faciliter les démarches à leur retour de l’étranger des Français qui y ont fait des GPA ?

Votre député de terrain, 4e circonscription de Meurthe-et-Moselle

Bioéthique – faut-il faciliter les démarches à leur retour de l’étranger des Français qui y ont fait des GPA ?

2 août 2020 Bioéthique 0
Dans le cadre de l’examen du projet de révision des lois de bioéthique en seconde lecture, j’ai dénoncé le double discours du gouvernement et de sa majorité sur la GPA, puisqu’ils ne souhaitent nullement dissuader nos compatriotes d’aller louer le corps de femmes à l’étranger.

Voici ci dessous le texte et la vidéo de mon intervention :

« Dans un jeu de faux-semblants dont nous ne sommes pas dupes, vous dites que la gestation pour autrui – GPA – constitue une ligne rouge, mais, en même temps – parce que c’est votre pratique – votre majorité a supprimé le dispositif prévu par le Sénat avec l’article 4 bis. Vous dites que la GPA reste interdite en France mais, en même temps – comble d’hypocrisie – vous ne faites rien, rien, rien pour dissuader les Français d’aller à l’étranger louer le corps de femmes.

Monsieur le garde des sceaux, je vous ai écrit au sujet d’un salon organisé le 1er week-end de septembre dans le XVIIe arrondissement de Paris pour promouvoir la GPA. Vous ne m’avez pas répondu : double discours ? Allez-vous dissuader nos compatriotes de marchandiser la femme ? Il ne faut pas, mes chers collègues, faciliter des démarches qui régularisent des pratiques inacceptables.

Au lieu d’agir en ce sens, votre majorité a refusé d’interdire en commission la transcription totale de l’acte de naissance étranger d’un enfant français conçu par GPA, permettant ainsi de contourner plus facilement la loi française. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *