Audition du Ministre des solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées

Votre député de terrain, 4e circonscription de Meurthe-et-Moselle

Audition du Ministre des solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées

20 septembre 2022 Handicap 0

Retrouvez ci-dessous la vidéo de mon intervention lors de l’audition de M. Jean-Christophe COMBE, Ministre des solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées, en commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale le 20 septembre 2022, et sa réponse.

« Monsieur le Ministre,

Vos propos introductifs ont suscité chez moi de l’espoir que notre pays relève demain les défis qui se présent à nous :

  • Défi démographique avec la baisse de la natalité
  • Défi du vieillissement de la population
  • Défi de l’accompagnement des vulnérabilités

Vous avez évoqué des urgences.

Je veux attirer votre attention à mon tour sur trois urgences actuelles :

  • Les oubliés du SEGUR et du LAFORCADE :

20% des effectifs des établissements médico-sociaux en sont encore privés, générant un sentiment légitime d’injustice sociale et une véritable déstabilisation des équipes. Allez-vous Monsieur le Ministre y remédier ?

  • Les enfants privés d’AESH :

Malgré les annonces des créations de poste cet été, de nombreux postes demeurent vacants trois semaines après la rentrée. Avec un salaire moyen avoisinant 800€ pour 24h, cela suscite peu de vocations. Permettez-moi d’insister sur ce sujet. L’intégration systématique du temps périscolaire, dès lors que la MDPH en notifie le besoin, permettrait d’offrir aux AESH des volumes horaires plus conséquents, synonymes d’une meilleure rémunération, puisque se rapprochant d’un temps plein. Monsieur le Ministre, êtes-vous prêt à vous engager à cette prise en charge par l’Etat ?

  • L’absence de boucliers énergétiques pour les établissements médico-sociaux :

Cela les fragilise profondément, amenuisant leur capacité d’investissement pour justement assurer leur transition énergétique. Allez-vous allouer des crédits exceptionnels, peut-être sous la forme de crédits non renouvelables ? »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *