Août 22

Bilan de l’implication législative des 21 députés lorrains depuis le 18 juin réalisé par l’Est Républicain.

 

 

Août 17

Encore un terrible attentat en Europe – ne nous y habituons jamais

Une fourgonnette a percuté jeudi après-midi des dizaines de personnes qui se trouvaient dans le centre-ville de BARCELONE, sur les Ramblas, faisant au moins 13 morts et une centaine de blessés (parmi eux, 28 Français), dont 10 dans un état grave.

Un autre attentat a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi à Cambrils (station balnéaire située une centaine de kilomètres au sud de Barcelone), faisant sept blessés.

Solidarité avec le peuple espagnol  frappé par le terrorisme. Soutien aux victimes, à leurs proches et aux secours.

Après Nice, Berlin, Londres et Stockholm depuis un an, aux modes opératoires similaires, l’heure est à une ACTION RÉSOLUE EN EUROPE  CONTRE LE TERRORISME ISLAMISTE.

Menons la guerre à l’échelle mondiale et gagnons la.

Image may contain: one or more people and outdoor
Image may contain: 1 person, outdoor
No automatic alt text available.

Août 14

Santé pour les retraités

J’ai co-signé la proposition de loi de mon collègue Marc LE FUR visant à permettre aux retraités de déduire de leur revenu imposable la moitié de leur cotisation à une complémentaire santé labellisée.

La Mutualité française estime qu’en moyenne alors qu’un actif paie 24 euros par mois pour sa complémentaire santé, un retraité acquitte lui 83 euros, soit 3,5 fois plus. De cette différence importante de coût résulte un inquiétant accroissement du nombre de retraités renonçant à se couvrir via une complémentaire santé. Si en 2013 cela concernait selon l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES) 8 % d’entre eux, ils étaient 1,7 million à ne pas être couverts en 2015, soit 12 % des retraités. 


Les retraités supportent déjà les coûts les plus importants en matière de complémentaire santé. D’une part, alors que leur revenu d’activité baisse, ils font du fait de leur âge face à des dépenses de santé plus importantes que le reste de la population, ce qui a pour effet de rendre leurs contrats de couverture plus onéreux. D’autre part, ils doivent à compter du jour où ils sont à la retraite acquitter la part de la complémentaire santé qui était jusque-là réglée par l’employeur. 


Il faut permettre aux retraités, comme à tous les citoyens, de déduire de leur revenu imposable, la moitié de leur cotisation à une complémentaire labellisée.


Cette mesure est d’autant plus nécessaire que nos compatriotes retraités vont devoir prochainement subir une hausse de la CSG pour financer les engagements du nouveau Président de la République, Emmanuel Macron.

Août 12

« Moralisation de la vie publique » : et si ce n’était qu’un plan de com’ bien insuffisant pour redonner confiance ?

Sur #FranceBleuSudLorraine pendant la matinale du vendredi 28 juillet, je suis revenu sur la loi discutée cet été. Tout ce battage pour si peu…

Pour redonner confiance, je pense qu’il faut surtout des actes et des résultats visibles sur notre territoire.

 

["Moralisation de la vie publique" : et si ce n'était qu'un plan de com' bien insuffisant pour redonner confiance ?]Sur #FranceBleuSudLorraine pendant la matinale du vendredi 28 juillet, je suis revenu sur la loi discutée cet été. Tout ce battage pour si peu…Pour redonner confiance, je pense qu'il faut surtout des actes et des résultats visibles sur notre territoire.

Publié par Thibault BAZIN Député de Meurthe et Moselle sur samedi 12 août 2017

Août 09

Sujet d’actualité

Et si la « réserve parlementaire »était requalifiée pour ce qu’elle est et devrait toujours être, un dispositif d’aide à l’investissement pour les petites communes et les associations qui en ont besoin avec bien sûr des critères, en toute transparence. J’ai déposé un amendement en ce sens, l’ai défendu en commission. Il a été rejeté par la majorité En Marche.

 

[Sujet d'actualité]Et si la "réserve parlementaire"était requalifiée pour ce qu'elle est et devrait toujours être, un dispositif d'aide à l'investissement pour les petites communes et les associations qui en ont besoin avec bien sûr des critères, en toute transparence. J'ai déposé un amendement en ce sens, l'ai défendu en commission. Il a été rejeté par la majorité En Marche.

Publié par Thibault BAZIN Député de Meurthe et Moselle sur mercredi 9 août 2017

Août 09

Mon bilan législatif depuis le 18 juin : chaque semaine à fond !

Ce soir, l’Assemblée a mis fin à ses travaux de la séance publique, l’ordre du jour de la session extraordinaire étant épuisé.

J’ai participé à 29 séances sur 33, pendant lesquelles je suis intervenu à 25 reprises. 

J’ai manqué quelques séances pour la naissance de ma fille et pour honorer des engagements en circonscription.

 

J’ai co-signées 8 propositions de loi et j’ai posé 9 questions écrites aux ministres sur des sujets variés. 

Je tiens à être un député non seulement qui vote et amende les lois, mais surtout qui contrôle l’action du gouvernement et évalue les politiques publiques.

J’ai participé à 13 commissions au cours desquelles j’ai effectué 9 interventions.

J’ai proposé 9 amendements et co-signé 154 amendements. Seulement 5 ont été adoptés. 

C’est dommage que la majorité ne soit pas constructive, les Français l’espéraient pourtant.

Image may contain: 1 person, smiling
No automatic alt text available.

Août 06

Intervention mercredi matin en commission des lois

Je suis intervenu mercredi matin pour défendre un amendement s’opposant au projet du gouvernement d’abandon du dispositif de soutien aux projets locaux dit de la « réserve parlementaire ».

En effet, cela revient à supprimer des aides à l’investissement essentielles pour les petites communes et les associations au rayonnement indéniable.

 

CONFORMEMENT A MES ENGAGEMENTS, JE DEFENDS L’EQUITE TERRITORIALE.

[intervention mercredi matin en commission des lois] Je suis intervenu mercredi matin pour défendre un amendement s’opposant au projet du gouvernement d’abandon du dispositif de soutien aux projets locaux dit de la « réserve parlementaire ».En effet, cela revient à supprimer des aides à l’investissement essentielles pour les petites communes et les associations au rayonnement indéniable. CONFORMEMENT A MES ENGAGEMENTS, JE DEFENDS L’EQUITE TERRITORIALE.

Publié par Thibault BAZIN Député de Meurthe et Moselle sur dimanche 6 août 2017

Août 02

Soutien à nos policiers

Suite au déplorable incident constaté à Tomblaine le dimanche 16 juillet, j’ai écrit au Ministre de l’Intérieur.

Image may contain: text
No automatic alt text available.

Juil 27

3ème séance consécutive de nuit et près de 25 heures de débat depuis lundi sur la loi de « moralisation » de la vie publique

Dommage que la majorité EN MARCHE renonce à exiger un casier judiciaire vierge pour se présenter à une élection !

Dommage que la majorité EN MARCHE renonce à appliquer la transparence pour tous, notamment les hauts fonctionnaires !

Dommage que la majorité EN MARCHE ne s’attaque pas au pantouflage et au parachutage !

Dommage que la majorité EN MARCHE veuille supprimer la « réserve parlementaire ». 
Il s’agissait de dotations instruites par le ministère de l’intérieur. 
Ces subventions à l’investissement bénéficiaient aux petites communes et aux associations, souvent oubliées des autres subventionneurs. 
L’encadrer, oui. Le supprimer, non. 
C’est encore une atteinte au développement local…

Dommage si tout cela – discuté dans l’urgence et la précipitation – n’est qu’un plan de com’ ! 
Notre vie publique mérite une vraie moralisation !

Image may contain: 1 person, sitting, crowd, indoor and outdoor
Image may contain: 5 people

Juil 27

Intervention en séance sur le projet de loi pour redonner confiance dans la vie publique

J’ai défendu aujourd’hui dans l’hémicyle un amendement afin de valoriser le présentéisme des parlementaires à l’Assemblée Nationale.


Cela a été refusé par la majorité, prétextant que ce n’était pas le sujet de la loi.

[ASSIDUITE DES PARLEMENTAIRES – Intervention en séance sur le projet de loi pour redonner confiance dans la vie publique]J'ai défendu aujourd'hui dans l'hémicyle un amendement afin de valoriser le présentéisme des parlementaires à l'Assemblée Nationale.Cela a été refusé par la majorité, prétextant que ce n'était pas le sujet de la loi.

Publié par Thibault BAZIN sur jeudi 27 juillet 2017

Articles plus anciens «