QUESTION ORALE SANS DÉBAT

Député de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

QUESTION ORALE SANS DÉBAT

29 janvier 2019 Economie Ruralité 0

Ce matin, je poserai une question « orale sans débat » au Gouvernement sur la désertification bancaire « en marche » dans nos territoires.
J’ai dû l’envoyer deux semaines plus tôt en la déposant sur une plateforme prévue à cet effet.
J’espère ainsi une réponse bien travaillée du gouvernement.

QUESTION TRANSMISE
« M. Thibault Bazin attire l’attention de M. le ministre de l’économie et des finances sur l’importance du nombre des fermetures d’agences bancaires en zones rurales.
Rien que dans sa circonscription en Meurthe-et-Moselle, de nombreuses fermetures viennent d’avoir lieu notamment à Cirey-sur-Vezouze, Badonviller, Blainville-sur-L’Eau, Blâmont.
Elles impactent directement les commerces, les touristes et les habitants de ces petites villes privées en particulier de distributeurs de billets, les contraignant à faire des kilomètres pour aller chercher du liquide.
Ces fermetures participent au sentiment d’abandon ressenti de manière très forte dans ces territoires, du fait de la disparition des commerces et de différents services.
Ce sujet a été débattu en novembre 2018 au Sénat mais la solution proposée n’est pas à la hauteur des enjeux et des attentes.
Le cashback n’est qu’un pis-aller.
Il vient donc lui demander ce que le Gouvernement compte mettre en œuvre pour assurer une présence bancaire ou à tout le moins un distributeur de billets dans chaque communauté de communes rurales afin de préserver la qualité de vie, la consommation locale et l’attractivité de ces zones rurales. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *