À la présentation ce matin de la brigade des recherches (BR) de LUNEVILLE inspectée par le chef d’escadron Jean PASQUIER-BERNACHOT, Commandant la compagnie de Lunéville

Député de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

À la présentation ce matin de la brigade des recherches (BR) de LUNEVILLE inspectée par le chef d’escadron Jean PASQUIER-BERNACHOT, Commandant la compagnie de Lunéville

11 février 2021 Sécurité 0
👍 Une occasion d’échanger autour de cette unité et de son activité en 2020, dans la Salle Socioculturelle sise 22 rue de Strasbourg à Thiébauménil.
👏 Bravo à eux pour l’élucidation de nombreux cas complexes dans notre territoire afin de stopper notamment des vagues de cambriolages ou des trafics de stupéfiants.
👮‍♀️ Quelques mots sur les unités de recherches de la gendarmerie nationale :
« Créées en 1945, les 364 Brigades de recherches (B.R.) sont rattachées soit à une compagnie de gendarmerie départementale (arrondissement), soit directement à un groupement de gendarmerie départementale (préfecture).
Agissant sur le ressort de leur département, elles ont été les premières unités de gendarmerie entièrement dédiées à la police judiciaire.
Par leurs capacités d’analyse criminelle, leurs effectifs et leurs matériels, elles sont plus particulièrement chargées de lutter contre la criminalité organisée y compris celle relevant des contentieux économiques et financiers et en lien avec la cybercriminalité.
Composées essentiellement d’Officiers de police judiciaire (OPJ), elles ont vocation principale à conduire des investigations portant sur des faits complexes et sur la moyenne délinquance.
Elles appuient l’action des unités territoriales lorsque les investigations :
👉 nécessitent le recours à des modes opératoires particuliers (surveillances en tenue civile, prise en compte de la dimension financière et patrimoniale, etc.)
👉 sont susceptibles de se prolonger dans le temps ou doivent régulièrement être menées en dehors de la circonscription d’une compagnie, sans dépasser en principe le niveau régional. Toutefois, pour les unités frontalières, des investigations peuvent être menées en collaboration avec les services des pays concernés, conformément aux règles internationales.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *