J’ai cosigné un courrier avec plusieurs élus locaux suite aux annonces faites par la SNCF s’agissant des TGV Ouigo

Député de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

J’ai cosigné un courrier avec plusieurs élus locaux suite aux annonces faites par la SNCF s’agissant des TGV Ouigo

7 septembre 2021 Non classé 0

« La SNCF a annoncé la suppression des 2 Ouigo en direction de Nancy. Cette décision est ressentie durement par la clientèle d’autant plus que nous ne sommes pas convaincus de votre ferme volonté de rétablir les liaisons TGV depuis Nancy vers le Sud. Cet aspect semble annoncer implicitement un refus de rétablir les liaisons vers Lyon et Marseille actuellement suspendues pour cause de travaux en gare de Lyon Pardieu.

En tant que groupe public bénéficiaires des moyens de l’Etat dans le cadre du plan de relance à hauteur de plusieurs milliards d’euros, une telle décision de suppressions de 2 allers-retours quotidiens, si elle venait à être confirmée, représenterait une nouvelle dégradation de service.

La Métropole du Grand Nancy accueille plus de 55 000 étudiants et constitue le second pôle étudiant du Grand Est. Comment justifier dans ces conditions qu’une offre Ouigo adaptée à ce type de clientèle soit supprimée alors qu’elle venait en complément de l’offre TER longue distance recréée sur demande de la région Grand Est en 2017 ?

Depuis le lancement, sous l’égide d’Elisabeth Borne, Ministre des Transports, le 1er juillet 2019 du Grenelle des mobilités en Lorraine, la Région Grand Est et les collectivités territoriales du Pôle métropolitain du Sillon travaillent ensemble sur les enjeux d’accessibilité de la Lorraine. Une telle suppression de 2 allers-retours quotidiens serait assimilée à un profond mépris du travail engagé et des territoires que nous représentons.

Enfin, à l’heure où les enjeux de transition écologique sont au coeur des préoccupations tant des habitants que des pouvoirs publics, le transport ferroviaire représente l’une des solutions pour réduire notre empreinte carbone. Toute réduction de cette offre est très difficile à comprendre au regard des objectifs de transition écologique, des efforts reconnus et déployés par la région en matière de train du quotidien.

Nous nous opposons à la nouvelle dégradation de la desserte du bassin de Nancy et vous demandons de surseoir à cette décision dans l’intérêt de l’ensemble des habitants du sud Lorrain. »

Veuillez trouver ce courrier en cliquant ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *